top of page

12 éléments trouvés pour «  »

  • Rougeole : soyez proactif(-ve)s pour votre santé en faisant vérifier et mettre à jour votre carnet de vaccination dans nos trois hôpitaux!

    Saviez-vous que trois infirmières sont dédiées à tout le personnel du CISSS de la Montérégie-Est pour analyser votre statut vaccinal et mettre à jour votre protection contre la rougeole? À l’Hôtel-Dieu de SorelAu local 3218, dans l'aile de la médecine de jourDe 8 h à 14 h 45, les lundis et jeudis À l’Hôpital Honoré-MercierAu local Pavillon SC-RC-036De 8 h 30 à 16 h, les mardis et mercredis À l’Hôpital Pierre-BoucherAu local aménagé derrières les paravents blancs devant la cafétériaDe 8 h à 15 h 30, les lundis et vendredis Profitez-en!

  • Des abréviations menant à de graves erreurs, découvrez lesquelles

    Béatrice Nguyen et Michèle Lacombe, pharmaciennes à l’Hôpital Pierre-Boucher Une erreur dans l’interprétation d’une prescription du médicament peut entraîner un accident de dosage de 10 fois la dose prévue. Ce qui peut mener à des conséquences graves, voire fatales ! Une liste des Abréviations, symboles et inscriptions numériques dangereux à ne pas utiliser a été dressée par l’Institut pour l’utilisation sécuritaire des médicaments du Canada (ISMP Canada), car ceux-ci sont souvent mal décodés. Voici quelques exemples, non exhaustifs, à éviter dans toute communication liée à la médication : Abréviation pour le nom du médicament L’abréviation peut être mal interprétée entre les noms de médicaments d’apparence semblable. Ex. : CBZ et CDZ doivent être écrits carbamazépine et Cardizem U ou ui au lieu de unités Le « u » (unités) est souvent mal interprété comme étant « 0 » (zéro). Peut mener à un accident de dosage de dix fois la dose prévue. Toujours écrire : unité au complet. Absence de zéro avant la décimale Le point décimal risque d’être ignoré, résultant en un accident de 10 fois la dose prévue. Ex. : halopéridol .5 mg doit être écrit halopéridol 0.5 mg Des outils pour vous aider à vous rappeler des bonnes pratiques : Boîte à outil POR – Abréviations à ne pas utiliser Aide-mémoire - Abréviations à ne pas utiliser Restez à l’affût, d’autres boîtes à outils du circuit médicament seront bientôt disponibles sur intranet dans la section : Amélioration continue & agrément.

  • Rougeole : informations supplémentaires

    Comment se transmet le virus? Le virus s’attrape en respirant le même air qu’une personne infectée, même sur une distance de plus de 2 mètres (6 pieds). Le virus peut survivre quelques heures en suspension dans l’air et peut même se disperser. La rougeole est extrêmement contagieuse. Si une personne non protégée est en contact avec une personne malade, le risque d’attraper la rougeole est de 9 sur 10. Quelles sont les complications possibles? - L’otite (de 5 à 9 % des cas); - Les diarrhées persistantes, surtout chez les nourrissons; - La pneumonie (de 1 à 5 % des cas); - Les convulsions (le corps se raidit et les muscles se contractent de façon saccadée et involontaire); - La perte de la vue ou de l’audition; - Les dommages permanents au cerveau (1 cas sur 1 000); - La mort (1 cas sur 3 000). Toutes les personnes infectées peuvent avoir des complications, mais surtout : - Les enfants de moins de 1 an; - Les personnes enceintes (risque de fausse couche ou d’accouchement prématuré); - Les personnes avec un système immunitaire faible. Quels sont les symptômes de rougeole? - Fièvre; - Toux; - Congestion nasale (nez qui coule); - Conjonctivite (yeux rouges qui coulent et sensibles à la lumière); - Malaises généralisés - Rougeurs sur la peau (sur le visage, puis sur tout le corps). Il peut s’écouler de 10 à 14 jours (exceptionnellement jusqu’à 21 jours) entre l’exposition au virus de la rougeole et le début des symptômes. C’est ce qu’on appelle la période d’incubation. Une personne commence à être contagieuse 4 jours avant l’apparition des rougeurs et elle peut demeurer contagieuse jusqu’à 4 jours après leur apparition. La rougeole dure de 1 à 2 semaines. Quoi faire en cas de symptômes de rougeole? Si votre enfant ou un membre de votre famille a des symptômes de rougeole, restez à la maison et appelez Info-Santé 811. Si vous devez aller dans une clinique ou à l’hôpital, appelez avant pour les avertir que vous ou votre enfant a peut-être la rougeole. Le port du masque est obligatoire. Au Québec, une personne née entre 1970 et 1979 est considérée protégée si : - Elle a déjà eu la rougeole et a une preuve (certificat médical ou prise de sang); - Elle a reçu 1 dose de vaccin et elle n’est ni travailleuse de la santé ou stagiaire, ni voyageuse, ni recrue militaire; - Elle a reçu 2 doses de vaccin si elle est travailleuse de la santé ou stagiaire, voyageuse ou recrue militaire.

  • Nouvelles directives pour le port du masque dans nos installations - Début de la saison grippale et circulation des virus respiratoire

    À la suite de l’évaluation de la situation épidémiologique et considérant : Le début de la saison grippale et des virus respiratoires a été déclaré; La vulnérabilité de la clientèle fréquentant nos installations; L’absentéisme de nos travailleuses en raison d’infection de virus respiratoire, dont la COVID-19; Le nombre croissant d’unités de soins en éclosion. Les consignes sur le port du masque de procédure pour la saison hivernale dans les milieux de soins et autres milieux recevant de la clientèle ont été mises à jour dans l’objectif de protéger nos usagers, les travailleurs de la santé et les visiteurs : LE PORT DU MASQUE DE PROCÉDURE EST OBLIGATOIRE DANS LES AIRES CLINIQUES POUR LES TRAVAILLEURS DE LA SANTÉ, VISITEURS ET PATIENTS. Les lieux concernés : Hôpitaux Centres de réadaptation et unités de réadaptation CHSLD publics et MDA (port du masque pour les résidents seulement dans les aires de soins et les lieux de circulation) Services ambulatoires (cliniques externes, MDJ, etc.) Cliniques de vaccination Cliniques de dépistage (N95) Les exceptions : Salles de rencontres Salles de repos Salles d’enseignement Salles de formation Cafétérias et secteurs alimentaires Secteurs administratifs Le poste des infirmières (s'il n'y a pas de contact avec un usager à moins de deux mètres) Les endroits peu fréquentés par les usagers. LE PORT DU MASQUE DE PROCÉDURE EST RECOMMANDÉ EN MILIEUX COMMUNAUTAIRES POUR LES TRAVAILLEURS DE LA SANTÉ, VISITEURS ET PATIENTS. À titre d’exemple : CLSC Soins à domicile (SAD) GMF Centre jeunesse VEUILLEZ ÉGALEMENT NOTER QUE : Le masque doit être porté dans les milieux en éclosion selon les recommandations du service de PCI; L’hygiène des mains, la distanciation physique et l’étiquette respiratoire demeurent de bonnes pratiques à adopter en tout temps; Ces directives peuvent être revues à tout moment en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique. Nous vous rappelons que si vous avez des symptômes compatibles avec la COVID-19 ou un test rapide positif, vous êtes tenus de communiquer avec l’équipe RHinfoCOVID qui vous transmettra les consignes à suivre. Le port du masque N95 demeure obligatoire pour tous les travailleurs en présence d’un usager suspecté ou confirmé de la COVID-19 ou présentant un critère d’exposition à la COVID-19 (loi de la CNESST). SRAS-CoV-2 : Port universel du masque et autres mesures sanitaires en milieux de soins en fonction du contexte épidémiologique https://www.inspq.qc.ca/publications/3308-port-universel-masque-autres-mesures-sanitaires-milieux-soins

  • RAPPEL : campagne de vaccination et consignes d'isolement pour personnel de la santé et stagiaires.

    Campagne de vaccination contre les virus respiratoires : Considérant l’approche de la période des fêtes et que nous constatons actuellement une augmentation des cas de virus respiratoires chez le personnel et les usagers, nous souhaitons vous informer que vous avez encore la possibilité de vous faire vacciner contre les virus respiratoires dans nos points de service locaux. Pour les stagiaires et les travailleurs de la santé : Il faut prendre un rendez-vous en ligne sur Clic Santé ou au 1 877 817-5279. Consignes d'isolement en cas de COVID pour les stagiaires et les travailleurs de la santé Si vous avez un ou des symptômes compatibles avec la COVID-19 ou que vous avez un résultat positif à la COVID-19, contactez RHinfoCOVID via le formulaire suivant. Isolement minimum de 6 jours* et consignes d’autoisolement strict au travail pour les 4 jours suivants : • Effectuer leurs déplacements dans leur propre véhicule. Ne pas faire de covoiturage. • Avoir une hygiène des mains exemplaire. • Le port du masque de procédure sera requis en tout temps jusqu’à ce que la période d’isolement de 10 jours soit complétée • En cas de contact avec des usagers, le port du masque N95 sera requis en tout temps jusqu’à ce que la période d’isolement de 10 jours soit complétée • Ne pas retirer son masque à moins de 2 mètres des autres. • Dans la mesure du possible, appliquer les mesures de distanciation de 2m. • Prendre les pauses et des repas à 2m des autres et s’assurer de bien désinfecter les surfaces à la suite Code de paie : selon les consignes de l’équipe Rhinfocovid * Le jour de début des symptômes est le jour 1 pour le calcul, donc pas de changement par rapport à la consigne antérieure (avant on comptait un isolement de 5 jours, mais le jour de début des symptômes était le jour 0). Contact avec un cas positif Aucun retrait du travail • Auto-surveillance des symptômes x 7 jours • Auto-isolement strict au travail x 7 jours Si de nouveaux cas s’ajoutent dans la maison, on poursuit l’auto-isolement au travail et la surveillance des symptômes jusqu’à 7 jours après le dernier contact à risque. Algorithme décisionnel Syndrome d’allure grippale Consultez l'algorithme ici Algorithme décisionnel Gastro-entérite virale Consultez l'algorithme ici

  • Dépistage : nouveaux horaires des Centres de dépistage

    Avec la hausse marquée du nombre de cas de COVID-19, nous avons ajusté les horaires des selon les besoins de la clientèle et de nos travailleurs de la santé. Voici donc les nouveaux horaires effectifs dès le 9 octobre : vous pouvez prendre rendez-vous en allant sur ClicSante.ca. Par ailleurs, à compter du 10 octobre 2023, nous ouvrons un nouveau centre de dépistage, soit celui du Point de service local - Beloeil au 540, boulevard Sit-Wilfrid-Laurier (à côté du Canadian Tire). Des plages de rendez-vous sont aussi disponibles sur ClicSante.ca. Point de service local - Longueuil (1136, boulevard Marie-Victorin - Espace Rodi) Dimanche: Fermé Lundi: 7 h 15 à 11 h 40 et 12 h 45 à 14 h 50 Mardi: 7 h 15 à 11 h 40 et 12 h 45 à 14 h 50 Mercredi: 7 h 15 à 11 h 40 et 12 h 45 à 14 h 50 Jeudi: 7 h 15 à 12 h Vendredi: 7 h 15 à 12 h Samedi: 7 h 15 à 12 h Point de service local - Saint-Hyacinthe (1305, rue des Cascades) Dimanche: 7 h 15 à 12 h Lundi: 7 h 15 à 11 h 40 et 12 h 45 à 14 h 50 Mardi: 7 h 15 à 11 h 40 et 12 h 45 à 14 h 50 Mercredi: 7 h 15 à 11 h 40 et 12 h 45 à 14 h 50 Jeudi: 7 h 15 à 12 h Vendredi: 7 h 15 à 12 h Samedi: Fermé Point de service local - Sorel-Tracy (Salle Jani-Ber au 80, rue Plante) Dimanche: 7 h 15 à 12 h Lundi: 7 h 15 à 11 h 40 et 12 h 45 à 14 h 50 Mardi: 7 h 15 à 12 h Mercredi: 7 h 15 à 12 h Jeudi: 7 h 15 à 12 h Vendredi: 7 h 15 à 12 h Samedi: Fermé NOUVEAU! Point de service local - Beloeil (540, boulevard Sit-Wilfrid-Laurier - À côté du Canadian Tire) Dimanche: Fermé Lundi: 7 h 15 à 11 h 40 et 12 h 45 à 14 h 50 Mardi: 7 h 15 à 11 h 40 et 12 h 45 à 14 h 50 Mercredi: 7 h 15 à 11 h 40 et 12 h 45 à 14 h 50 Jeudi: 7 h 15 à 12 h Vendredi: 7 h 15 à 12 h Samedi: 7 h 15 à 12 h

  • Hygiène des mains et port du masque : de bonnes habitudes à conserver pour protéger nos collègues et

    En raison de l’augmentation des cas liés à la COVID-19, nous en profitons pour vous rappeler les directives en lien avec le port du masque et l’hygiène des mains afin d’offrir un environnement ainsi que des soins et services les plus sécuritaires possibles à nos usagers et collègues. Rappel des directives en lien avec le port du masque Depuis juillet dernier, l’obligation du port du masque a été retirée pour tous les usagers, accompagnateurs, visiteurs et employés à l’exception des personnes vulnérables ainsi que ceux et celles qui interviennent auprès d’eux. Ces exceptions concernent les situations suivantes : les usagers hébergés ou hospitalisés sur une unité d’hémato-oncologie ou de néonatalogie; les usagers d’hémato-oncologie ou de néonatalogie hospitalisés sur une autre unité de soins; les usagers avec immunosuppression sévère; les usagers greffés d’organe solide; toute personne symptomatique entrant dans nos installations; en présence d’une situation vigie-éclosion de la COVID-19 et selon les recommandations du service de prévention et contrôle des infections (PCI); le personnel ayant eu un contact à risque avec un cas positif à la COVID-19 (selon les directives de l’équipe RHINFOCOVID); le personnel de retour au travail après un résultat positif (selon les directives de l’équipe RHINFOCOVID). La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) recommande le port du masque pour le personnel lorsque le statut infectieux de l’usager est inconnu, mais est non obligatoire en fonction des nouvelles recommandations ministérielles. Tout employé qui a des symptômes de la COVID-19 doit obligatoirement contacter le service RHINFOCOVID en remplissant le formulaire suivant : cisss.me/rhinfocovid. Rappel des quatre moments clés de l’hygiène des mains en milieu de soins : Avant un contact avec un usager ou son environnement Avant une procédure aseptique Après un risque de contact avec un liquide organique Après un contact avec un usager ou son environnement N’oubliez pas que le port de gants ne remplace pas l’hygiène des mains. En ces temps propices aux infections respiratoires, à la gastro-entérite et à la COVID-19, nous réitérons l’importance du temps de friction de 15 à 20 secondes lors de l’hygiène des mains afin de prévenir et de contrôler la transmission des infections nosocomiales et des bactéries multirésistantes de manière efficace. Votre collaboration est importante afin d’assurer la sécurité de tous!

  • Choix et application de l'antiseptique

    SOINS INFIRMIERS- Voici le tableau «Choix et application de l'antiseptique» Nous vous recommandons de consulter les Méthodes de soins informatisées (MSI) au besoin.

  • Bonne rentrée à toutes et à tous!

    Alors que nous nous approchons de la fin de l’été, je tiens à remercier toutes et tous nos gestionnaires, le personnel et les médecins pour leur disponibilité et leur apport essentiel pour assurer des soins et services à la population tout au long de la période estivale. Je salue également toutes les étudiantes, tous les étudiants ainsi que toutes et tous les stagiaires qui sont venus épauler nos équipes. Vous avez fait un travail remarquable! La rentrée pointe déjà à l’horizon et avant que les comités organisationnels reprennent, j’en profite pour aller à votre rencontre dans le cadre de ma visite de certaines installations. J’ai eu des échanges fort intéressants avec plusieurs gestionnaires, membres du personnel et usagers ces dernières semaines et si ce n’est pas déjà fait, j’ai bien hâte de vous rencontrer prochainement. Pour terminer, je souhaite une très belle rentrée à tous les parents du CISSS dont les enfants retournent sur les bancs d’école ainsi qu’à toutes nos étudiantes, tous nos étudiants, toutes et tous nos stagiaires et au personnel qui poursuivent également leur apprentissage. Bonne rentrée à toutes et à tous!

  • Levée des directives COVID-19 ⚠️

    Suivant les nouvelles directives émises le 19 juillet 2023 par le Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), nous souhaitons vous informer que le port du masque n’est plus obligatoire dans nos installations, autant pour les travailleurs de la santé que les usagers, les accompagnateurs et les visiteurs. À noter que certaines exceptions s’appliquent. Il est donc obligatoire de porter le masque dans les zones cliniques avec usagers ayant un ou des critères de vulnérabilité tels que décrits ci-dessous: 👉les personnes vulnérables et ceux et celles qui interviennent auprès d’elles; 👉les usagers hébergés ou hospitalisés sur une unité d’hémato-oncologie ou de néonatalogie; 👉les usagers d’hémato-oncologie ou de néonatalogie hospitalisés sur une autre unité de soins; 👉les usagers avec immunosuppression sévère; les usagers greffés d’organe solide; 👉toute personne symptomatique (COVID-19, gastroentérite ou influenza) entrant dans nos installations; 👉 en présence d’une situation vigie-éclosion de la COVID-19 et selon les recommandations du service de prévention et contrôle des infections. Le service de prévention et contrôle des infections (PCI) du CISSS de la Montérégie-Est se réserve le droit de réinstaurer le port du masque en situation d’éclosion de COVID-19.

  • La DEUR en mode séduction pour encourager et motiver ses superviseur(e)s de stage!

    C’est près de 310 actuel(-le)s et futur(e)s superviseur(e)s de stages qui se sont présenté(e)s à une des 18 rencontres d’information virtuelles de la Direction de l'enseignement universitaire et de la recherche (DEUR) à la mi-juin. Les rencontres avaient pour objectif de les informer sur l’accueil de stagiaires et aussi pour en apprendre plus sur le site Info-stage du CISSS de la Montérégie-Est! La majorité des personnes présentes à la réunion ont pu mieux se familiariser avec Info-stage et pour celles et ceux qui hésitaient encore à devenir superviseur(e), ces réunions les ont assurément convaincu(e)s. La DEUR remercie toutes ces personnes pour leur participation aux rencontres qui ont permis de mieux faire connaître ce rôle et ainsi convaincre de nouvelles personnes de partager leurs connaissances cet automne! Lors de chacune de ces rencontres, un tirage d’une carte-cadeau de 50 $ a été fait. De nouvelles séances sont d'ailleurs prévues à l'automne. Les superviseures (anciennes et nouvelles) et les superviseurs (anciens et nouveaux) sont invité(e)s à remplir ce sondage de satisfaction dans le but de connaître leurs enjeux, leurs bons coups, le type de reconnaissance souhaité! La DEUR souhaite toujours améliorer son offre de supervision de mois en mois : il faut toujours se rappeler que dans le contexte de pénurie de main-d’œuvre, l’accueil de stagiaires est central pour favoriser le recrutement de personnel. Nous pouvons tous y contribuer! Si vous souhaitez obtenir de l'information sur le rôle de superviseurs, si vous avez des questions ou des enjeux, contactez deur.stages.cisssme16@ssss.gouv.qc.ca.

  • Séance d'information pour les superviseur(e)s de stage

    La Direction de l'enseignement universitaire et de la recherche (DEUR) est fière de compter sur des superviseur(e)s qui offrent et partagent leurs connaissances chaque année! La DEUR invite donc les anciens superviseur(e)s ainsi que les superviseur(e)s actuel(-le)s à une séance d’information qui traitera des sujets : La Loi visant à assurer la protection des stagiaires en milieu de travail; La prime pour les superviseur(e)s; Le programme de soutien et de reconnaissance aux superviseur(e)s; Les formations pour superviseur(e)s disponibles; La présentation du site www.infostagecisssme.com; L'accueil et le recrutement de stagiaires. Avec l’accord de votre gestionnaire, inscrivez-vous à une des séances de 30 minutes prévues à ce lien en sélectionnant une seule date. À la suite de votre inscription, un lien Teams vous sera envoyé afin de participer à cette séance d’information. Une carte cadeau de 50 $ sera tirée parmi les superviseurs présents à chacune des séances! Nous vous attendons en grand nombre! L’équipe des stages Direction de l'enseignement universitaire et de la recherche

Recherche

bottom of page