top of page
  • Elise Bergeron

Hygiène des mains et port du masque : de bonnes habitudes à conserver pour protéger nos collègues et


En raison de l’augmentation des cas liés à la COVID-19, nous en profitons pour vous rappeler les directives en lien avec le port du masque et l’hygiène des mains afin d’offrir un environnement ainsi que des soins et services les plus sécuritaires possibles à nos usagers et collègues.


Rappel des directives en lien avec le port du masque


Depuis juillet dernier, l’obligation du port du masque a été retirée pour tous les usagers, accompagnateurs, visiteurs et employés à l’exception des personnes vulnérables ainsi que ceux et celles qui interviennent auprès d’eux. Ces exceptions concernent les situations suivantes :

  • les usagers hébergés ou hospitalisés sur une unité d’hémato-oncologie ou de néonatalogie;

  • les usagers d’hémato-oncologie ou de néonatalogie hospitalisés sur une autre unité de soins;

  • les usagers avec immunosuppression sévère;

  • les usagers greffés d’organe solide;

  • toute personne symptomatique entrant dans nos installations;

  • en présence d’une situation vigie-éclosion de la COVID-19 et selon les recommandations du service de prévention et contrôle des infections (PCI);

  • le personnel ayant eu un contact à risque avec un cas positif à la COVID-19 (selon les directives de l’équipe RHINFOCOVID);

  • le personnel de retour au travail après un résultat positif (selon les directives de l’équipe RHINFOCOVID).


La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) recommande le port du masque pour le personnel lorsque le statut infectieux de l’usager est inconnu, mais est non obligatoire en fonction des nouvelles recommandations ministérielles. Tout employé qui a des symptômes de la COVID-19 doit obligatoirement contacter le service RHINFOCOVID en remplissant le formulaire suivant : cisss.me/rhinfocovid.


Rappel des quatre moments clés de l’hygiène des mains en milieu de soins :


    1. Avant un contact avec un usager ou son environnement

    2. Avant une procédure aseptique

    3. Après un risque de contact avec un liquide organique

    4. Après un contact avec un usager ou son environnement



N’oubliez pas que le port de gants ne remplace pas l’hygiène des mains.


En ces temps propices aux infections respiratoires, à la gastro-entérite et à la COVID-19, nous réitérons l’importance du temps de friction de 15 à 20 secondes lors de l’hygiène des mains afin de prévenir et de contrôler la transmission des infections nosocomiales et des bactéries multirésistantes de manière efficace.


Votre collaboration est importante afin d’assurer la sécurité de tous!

24 vues0 commentaire

Comments


bottom of page